Composition d’un monument funéraire

Un monument funéraire est plus communément appelé «tombe» ou «pierre tombale».

La pose d’un monument intervient après l’inhumation d’un corps. L’inhumation est le fait d’enterrer un défunt. Elle est différente de la crémation qui vise à incinérer le défunt. L’inhumation du défunt peut être réalisée en pleine terre ou dans un caveau.

Le monument est composé de plusieurs parties qui diffèrent selon leur forme et leur design. Il peut être taillé dans des matières différentes :

  • Pierre Naturelle
  • Granit

Chaque monument est personnalisable grâce à l’ornement, la gravure, le fleurissement, etc. la famille et les proches le rendent unique.

Attention, certaines communes peuvent intervenir sur la structure du monument. La mairie peut imposer aussi des dimensions particulières. Il est donc important de se renseigner auprès du cimetière ou des mairies avant de procéder à un achat.

La composition du monument funeraire schéma

La Dalle

Elle est aussi appelée « tombale » et représente la partie horizontale du monument. C’est la partie qui est ouverte lors d’une cérémonie et qui ainsi, recouvre le caveau. Elle peut être réalisée dans différents matériaux, être de différentes formes, ornée de motifs religieux.

La Stèle

C’est la partie verticale qui comprend généralement l’identité du défunt, un motif, une photo ou tout autre élément personnel. La Stèle est entièrement personnalisable par sa forme, son matériau, la présence de moulures, etc. Elle peut donc devenir une pièce unique, à l’image du défunt.

Le Soubassement

Cette partie rehausse le monument, il peut être composé de plusieurs pièces ou d’une seule. La partie la plus vue qui est donc la « face » du soubassement peut être constituée d’une marche, d’un prie-Dieu ou même d’une jardinière décorative.

La Semelle

C’est le support horizontal du monument, celui qui sert d’assise, qui permet de délimiter l’espace de la concession. Elle renforce le monument et est obligatoire dans certains cimetières, le matériau est également personnalisable.

La sépulture est destinée à rester en extérieur, sous les intempéries, pendant des dizaines d’années. Le monument doit être conçu pour être déplacé si un autre défunt ou une urne sont inhumés après la pose de celui-ci.

Il est donc primordial de travailler avec des professionnels qui prennent en compte tous ces facteurs et qui optimiseront la facilité de déplacement du monument.